Parrainage et sortie de confinement : les témoignages

Le confinement a été une expérience à la fois collective et particulière pour chacun d’entre nous. S’il a fallu s’adapter à un nouveau rythme de vie pendant plusieurs semaines, la sortie du confinement a demandé également de nombreux aménagements. Une chose est sûre, si des liens ont pu se distendre ou se transformer, d’autres se sont renforcés

Maud, marraine de Thomas et Maria, nous raconte :
« Thomas et Maria, ont passé les cinq premières semaines de confinement chez nous : une expérience inoubliable puisque découvertes des uns et des autres, continuité pédagogique pour elle, matinée à la ferme pour lui. Le lien été conservé et nous avons appris à mieux nous connaitre… Et les moments deviennent de plus en plus chouettes ! »

Le 11 mai dernier, le confinement prend fin, la vie reprend peu à peu son cours.
C’est aussi le cas des parrainages qui, pour la grande majorité ont malheureusement été suspendus pendant cette période difficile.
« Même si nous avons eu du mal à se joindre avec Tim, les échanges étaient quand même réguliers. Ça ne remplaçait tout de même pas les temps que nous partageons d’habitude. »

Depuis, de nombreux parrains/marraines nous confient de petites anecdotes sur leurs retrouvailles avec leurs filleul.e.s, certains n’hésitent pas à se projeter :

« Depuis le déconfinement, nous les avons accueillis deux weekends dont celui de l’Ascension. Nous avons bien profité les uns les autres, pendant des balades ou lors de jeux de société » Claude, parrain de Paul et Sarah depuis 1 an

« Nous nous sommes retrouvées avec grand plaisir à la sortie du confinement et prévoyons beaucoup de choses mais pas forcément pour cet été, du fait de la réorganisation « post covid » de mon travail. À la rentrée elle reprendra les cours de natation pour apprendre à nager et nous continuerons nos sorties toutes les deux : musée, escalade, balades et notre péché mignon : les burgers ! » Barbara, marraine de Cynthia depuis 6 mois

Noémie et Laurent ont revu leur filleule Mélissa dès la fin du confinement. Ils étaient en lien par téléphone ou Facetime et lui avait offert pour son anniversaire une tablette pour l’aider à suivre sa scolarité à distance pendant le confinement.
Depuis les retrouvailles, les bonnes habitudes reprennent, notamment avec les beaux jours : faire le marché le dimanche matin, se promener à vélo ou à pieds et… prévoir les vacances !

Noémie nous raconte :
« Je vais prendre quelques jours de vacances avec Mélissa et sa cousine, rien que toutes les trois, entre filles, nous allons faire du camping au bord d’un lac pas très loin. On se réjouit ! »

La vie de l’association reprend elle aussi peu à peu sur site. Les deux salariés sont de retour dans ses locaux. Les entretiens pour mettre en place de nouveaux parrainages vont bientôt pouvoir être remis en place. De plus, suite au confinement, nous constatons une augmentation des candidatures de parrains/marraines.
Un élan de prise de conscience qui nous permettra sans doute de mettre en place le 400ème parrainage avant fin 2020. 

Nathan Carletto

Parrainage et sortie de confinement : les témoignages